Skip to main content

Et puis voilà

Il fallait cela, pour que naisse une lumière, une bohème, de celle qui est posée en rond dans les pas des chevaux, celle qui chante une certaine liberté, celle qui oblige à marcher aussi, à marcher dur parfois.

Et puis voilà

Soudain un oeil , enfin, une rencontre, un brin de causette sur un réseau social, et puis ouvrir une porte, la nôtre, celle des Bavards, à l’oeil de Franck, qui, curieux cherche à offrir aux autres, oui car qu’est-ce donc qu’un photographe ? Celui-ci en tout cas essaye de nous rendre. Oui oui, rendre ce qu’il voit, et que nous, nous ne voyons pas.

Et puis voilà

Il est là, nous aussi. Ici c’est le manège, le bureau, le douillet, le lieu-lien, le ventre du Cheval Bavard. Oui car c’est ici que nous créons, en jouant avec Pégase. Pas de contraintes, juste les chevaux artistes et nous. Ici les créateurs ce sont Eux, ils inventent, nous guident, nous rudoient, nous bercent. Le travail consiste à écouter. (Très dur pour nous Humains…)

Et puis voilà

Ceux, qui, le coeur ouvert sont là à partager. Alors on s’est faites belles pour nos sabotés, une robe, un trait de khôl, un peu de musique, on a voulu aussi être nous. Bohèmes et libres. Pas de prouesses. Pas de jugements. Juste la simple beauté de la lumière qui nous nourrit, des chevaux fabuleux, des femmes et de l’enfant. Laissez faire, pour être essences et joies. Jouer. Nos différences comme autant de richesses, la folie comme une sagesse antique. On est bohème.

Et puis voilà

C’est fait. Alors …. On attends les photos de Franck avec disons… Une certaine impatience, premières photos, attentes, et … Joies. Mais c’est beau !!! Ha mais oui !!! La fée lumière était là, le photographe l’a captée en douceur, les maîtres chevaux ont guidé nos pas.

Et puis voilà

Nous avons bavardé. Assis par terre, repus d’échanges, conscient des essentiels. La liberté, l’envie de faire, la joie, la beauté des rencontres, les chevaux si parfait , les chevaux, les chevaux… On est bohème on vous dit !

Et puis voilà !!! C’était bien…
Galienne Tonka – séance réalisée au Théâtre du Cheval Bavard

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.